Société de musique "Harmonie"

et groupe folkorique de Blaesheim

 
 
 

¤ Concert d'hiver 2015 ¤


* Voir les photos du concert *




Photo du concert 2015 de L'harmonie de Blaesheim


Transparent

--- L’Harmonie fait salle comble. ---



Cette année encore l’Harmonie de Blaesheim a fait salle comble pour son grand concert annuel. Début février, c’est devant plus de 400 spectateurs que le spectacle a débuté avec, en première partie, l’orchestre des jeunes de l’école de musique dirigé par Damien Gitz. Avec fraîcheur et enthousiasme, l’ensemble en devenir a su séduire l’auditoire en montrant un réel potentiel.
C’est ensuite au tour des musiciens de l’Harmonie de venir prendre place sur scène sous un tonnerre d’applaudissements. Le ton est donné avec la Marche Hongroise d’Hector Berlioz. Le public s’est retrouvé immédiatement plongé dans l’univers de La grande vadrouille, où, pour un soir, Roger Halm tenait le rôle de l’inoubliable de Louis de Funès.
Ce fut ensuite au tour d’Emile Waldteufel, fameux compositeur bischheimois, de reprendre vie avec l’interprétation de sa célèbre valse Espana.
C’est en interprétant le grand classique Wilhelm Tell Galopp de Gioacchino Rossini, que Damien Gitz a tiré le meilleur du xylophone, faisant ainsi vivre aux spectateurs un grand moment d’émotion chaleureusement applaudi.
La première partie s’est achevé sur les notes de Schéhérazade de Rimski Korsakov où les sons mélodieux de la clarinette et de la flûte ont pris la forme de cette princesse conteuse des milles et une nuits, qui a emporté les spectateurs d’un océan agité aux rues de Bagdad en fête. Les yeux fermés, on se laisse porter par les vagues d’arpèges des basses dans le vaisseau de Simbad , les cuivres conquérants du Prince Kalendar , les bois romantiques « Du prince et de la princesse » et le tutti final de La fête à Bagdad reprend les thèmes précédents avant de laisser place une dernière fois à la voix de Schéhérazade à travers la clarinette.
Pour la deuxième partie, Roger Halm a entraîné avec brio ses musiciens dans un tout autre répertoire. Tout d’abord, c’est avec de la bloosmusik que l’Harmonie a su tenir son public sous le charme, avant de rendre hommage à la chanson mexicaine, française et pop par l’interprétation d’ El Volador , A tribute to Yves Montand et The Magic of Boney M. Enfin changement de tableau, et c’est avec l’esprit jazzy d’un Big Band que s’est achevé ce concert.
Achevé ? Pas tout à fait… Rappelé par la force des applaudissements qui ont suivi, c’est avec la bouleversante mélodie de Skyfall et la puissante énergie dégagée par le tube Gangnam Style de Psy que l’Harmonie de Blaesheim a remercié son auditoire pour ses applaudissements, avant de laisser la place aux «Joyeux du Gloeckelsberg» qui ont fait danser le public jusqu’au bout de la nuit.



Texte par Morgane Halbwachs
photos par Aurélie Baur

 
 
 
 

Version mobile du site, pour téléphone et tablette sous android

 

L'actualité de L'Harmonie

Date Lieu Description
18 et 19/08/2018 Blaesheim Messti
26/08/2018 Geispolsheim Fête de la choucroute
09/09/2018 Meistratzheim Fête de la choucroute
Transparent